Le Cosmos, mon cosmos, et peut être aussi le votre si l'envie vous en vient. Un peu beaucoup de tout à l'intérieur, et tout le reste en gravité...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tyler

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 31

Feuille Personnage
Nom: Chambre 79
Type: Inconnu
Univers: Inconnu

MessageSujet: 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique   Sam 12 Sep - 4:00

J'aime beaucoup les films de zombies! Parfois peut être un peu trop, d'où certaines railleries...

Jeudi soir, je me suis maté 28 jours plus tard, de Danny Boyle ( Trainspotting, La Plage, Sunshine, Slumdog Millionaire,entre autres...) , film qui a (re)lancé la mode des zombies courants, même si techniquement ce n'est pas un film de zombies à proprement parler, mais un film de "contaminés" , la différence entre ces deux genres vous sera expliqué dans un prochain sujet! ( Enfin si ça intéresse quelqu'un mais ça j'en suis moins sur...)

28 jours plus tard donc.
Petit synopsis "Allocinesque" :
Un commando de la Protection Animale fait irruption dans un laboratoire top secret pour délivrer des dizaines de chimpanzés soumis à de terribles expériences. Mais aussitôt libérés, les primates, contaminés par un mystérieux virus et animés d'une rage incontrôlable, bondissent sur leurs "sauveurs" et les massacrent.
28 jours plus tard, le mal s'est répandu à une vitesse fulgurante à travers le pays, la population a été évacuée en masse et Londres n'est plus qu'une ville fantôme. Les rares rescapés se terrent pour échapper aux "Contaminés" assoiffés de violence. C'est dans ce contexte que Jim, un coursier, sort d'un profond coma...
[u]
Le dit Jim (Cillian Murphy, vu dans Sunshine et Batman Begins) rencontrera une survivante qui l'initiera aux règles de survie de ce "nouveau monde", puis une famille de survivants reclus dans un appartement en haut d'une tour (dont Brendan Gleeson, second rôle de choix dans Braveheart, Kingdom of Heaven et Gangs of New York, et accessoirement aussi Maugrey Fol-Oeil dans la saga Harry Potter).
La petite troupe décide d’aller rejoindre une base de l’armée qui émet un signal à quelques centaines de kilomètres et qui promet « une solution à la contamination ». Évidemment de base, il n’y en a pas ou plus, et la petite troupe, après maints péripéties composée de Jim, Selena (Naomie Harris, la survivante) et Hannah ( Megan Burns), la fille du personnage de Gleeson sont recueillis par une demi-douzaine de soldats anglais retranchés dans une grande propriété qu’ils ont fortifiée. A la tête de ces soldats on retrouve Christopher Eccleston, le premier Doctor Who,nouvelle génération (qui depuis a joué dans GI Joe, personne n’est parfait…).
Les hommes se mettent vite à convoiter avec intérêt les deux personnages féminins , Jim s’y oppose, tente de fuir, est assommé et mis dehors. Ivre de vengeance, il revient alors dans la forteresse, libère un Contaminé enchaîné que les militaires étudiaient et le laisse massacrer le groupe de soldats. Hormis le coté esthétique (et esthétisant il faut bien le dire) de ces dix dernières minutes, ou Jim devient l’une des plus grandes incarnations de vengeance brute, primale et sauvage jamais vus dans un « survival » ( sous genre de cinéma « d’horreur » auquel n’appartient pas ce film d’ailleurs), d’ailleurs Serena hésitera un moment à l’attaquer, le prenant pour un Contaminé, mais se ravisera après l’avoir regardé dans les yeux (reflets de l’âme blabla…).
Ils finiront par s’échapper, et à nouveau vingt huit jours plus tard, ils finiront plus ou mois par être secourus., les Contaminés ayant fini par mourir de faim…

Le film a beaucoup de qualités ( la première rencontre de Jim avec des contaminés dans l’église est un vrai moment de pure angoisse; au cours du voyage vers la base à Manchester, la petite troupe s’arrête pique-niquer en pleine nature, là aussi c’est un joli moment bucolique et presque apaisant ou l’on se met à espérer une fin heureuse à tout ça) mais ce n’est pas là le propos de ce sujet, c’est juste qu’à chaque fois que je l’ai vu une grande question m’interpelle :

Le fait que Jim veuille détruire cette communauté est elle justifiée? Alors oui évidemment c’est une bande de méchants militaires pas beaux qui veulent abuser de deux jeunes femmes (dont une gamine) et c’est éminemment condamnable et combattable, il n’y a pas de question à se poser.
Mais dans un contexte apocalyptique, de fin du monde, si il ne reste plus que dix personnes sur Terre, peut-on s’opposer à la moralité proposé par les 7 autres personnes? Peut-on détruire le dernier bastion de l’Humanité parce qu’il n’a pas la même conception des choses que nous? Quelle est la place de la morale dans une société apocalyptique? La morale est elle une base de la société ou seulement un ajout?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SkybrewSam

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 22/09/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique   Mer 23 Sep - 21:20

Est-ce que laissé la moral s'en allé en période apocalyptique n'est pas justement un manière de finir le travail, à savoir la disparition de l'humanité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.fr/skybrewsam
Tyler

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 31

Feuille Personnage
Nom: Chambre 79
Type: Inconnu
Univers: Inconnu

MessageSujet: Re: 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique   Jeu 24 Sep - 1:08

Si préserver la morale permet d'empêcher la disparition de l'humanité, éradiquer les derniers représentants de l'humanité au nom de la dite morale n'est ce pas là aussi finir le travail?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moow

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 12/09/2009
Age : 31
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique   Ven 2 Oct - 1:14

Juste comme ça, fan de Brain Dead, et des Evil Dead cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alixxxounette

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 30
Localisation : Deglingocity

MessageSujet: Re: 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique   Ven 2 Oct - 7:20

Un topic de testostérone ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alixxxounette.cowblog.fr
Moow

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 12/09/2009
Age : 31
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique   Ven 2 Oct - 8:36

T'as qu'à tester, au stérone! -_-'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 31

Feuille Personnage
Nom: Chambre 79
Type: Inconnu
Univers: Inconnu

MessageSujet: Re: 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique   Sam 3 Oct - 1:00

Moow a écrit:
Juste comme ça, fan de Brain Dead, et des Evil Dead cheers

cheers
Des tres bons films, j'ai decouvert Brain Dead tardivement, mais j'ai vraiment adoré! En plus sur une bonne vieille VHS avec les images bien poreuses et le son qui déraille... j'ai presque regretté de pas l'avoir decouvert plus tot...
Quand aux Evil Dead je n'ai vu que le 2 et le 3 et j'ai toujours bien aimé le personnage de Ash. Dans son genre, il me fait penser au personnage de Kurt Russell dans Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin. Par contre je n'ai jamais pu voir le 1...

"Veratu, Klataa, Nhhhh....HUMHumKofKof
Ben quoi ? Je l'ai dit ?" Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moow

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 12/09/2009
Age : 31
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique   Sam 3 Oct - 1:09

Ben figures toi que je n'ai pas encore vu le 2!

Enfin je crois... Pendant un moment, j'avais du faire tous les films d'horreur, mais à un par soir... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyler

avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 06/09/2009
Age : 31

Feuille Personnage
Nom: Chambre 79
Type: Inconnu
Univers: Inconnu

MessageSujet: Re: 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique   Sam 3 Oct - 1:18

Dans le 2, si je me souviens bien, il retourne dans la cabane du 1 avec sa copine, et suite à une péripetie quelconque un boulet lit à nouveau à voix haute le Necronomicon et les ennuis recommencent...

Un par jour pendant combien de temps? Parce que là je suis potentiellement impresionné! Smile
T'as des préférés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moow

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 12/09/2009
Age : 31
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique   Sam 3 Oct - 21:04

Me souviens plus trop... On avait dû faire ça durant un petit moment durant les vacances d'été d'il y a longtemps!!
On s'était fait Détour Mortel, DreamCatcher...

Mais mes préférés, Evil Dead! Et effectivement, j'ai du voir le 2, je me souviens du retour dans la bicoque! Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique   

Revenir en haut Aller en bas
 
28 jours plus tard : Les zombies qui courent, est ce vraiment des zombies? Ou de la place de la morale dans une société post-apocalyptique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» daube ciné
» 4 MOIS ET QQS JOURS PLUS TARD....MON CAPTUR INTENS TCE 120 EDC
» [Taxi 5] Delecour au volant
» 102 silures Camarguais en 10 jours
» Photo rigolote -1 tout les jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cosmos :: Au ciné.-
Sauter vers: